Installation des ralentisseurs en cours sur la commune.

De nouveaux ralentisseurs sont arrivés sur notre commune.

En effet, l’entreprise Corse travaux installe les ralentisseurs depuis début septembre sur différents endroits de la commune.

Où sont-ils ?

RD 344 : Vingt et un ralentisseurs seront implantés de Ghisonaccia jusquà Saint-Antoine. (Hameau de Saint-Antoine, Hameau de Ghisonaccia-Gare, Ghisonaccia-Ville).
Voie communale de Cutaghjolu : deux ralentisseurs.
RD 144 : Trois sur la route de la mer. (Un au niveau du Paradisu, un au niveau de l’Oasis, un au niveau du quartier Casanova).

Les carrefours du Leclerc, Ghisonaccia-Gare et Saint-Antoine seront sécurisés avec une signalétique passage piétons.
Des coussins berlinois seront également posés sur certaines rues communales : 1ère tranche Rue des Cardeline et chemin de Sanguisaghia.

Pourquoi ? 

  • Une vitesse trop élevée

Vous n’êtes pas sans ignorer les vitesses très élévées des automobilistes qui emprutent la RD 344 et la RD 144 se laissant vite “tenter” par ces lignes droites de plusieurs kilomètres. Il faut toutefois que les automobilistes réalisent que des centaines de familles vivent dans des lotissements ou  dans des maisons qui se situent au bord des routes.

  • Assurer la sécurité de tous

De longues réflexions ont été menées au sein du conseil municipal afin de définir quels moyens mettre en oeuvre pour assurer la sécurité de tous et faire ralentir la vitesse sur ces routes. (Vous pouvez retrouver ces délibérations dans notre rubrique ” Conseil Municipal “). Malgré l’installation de panneaux de limitation de vitesse, les vitesses ne baissaient pas. La mairie avait également interpellé le préfet pour l’implantation d’un radar mais cette proposition n’a pas été retenue.

Il était donc nécessaire d’implanter des ralentisseurs sur certaines zones clés de la commune.

Ceux-ci permettront de protéger à la fois les automobilistes mais aussi les riverains. Ces routes sont très empruntées par des familles, des enfants, des cyclistes… qui ont fait part à la municipalité de leur inquiétude.

La commune espère, grâce à ces ralentisseurs, faire cesser ces comportements accidentogènes et rassurer ainsi la population.

L’article de Corse-Matin