Les avancées de Ghisonaccia en matière de tourisme

Le 4 et le 5 Juillet, la commune a reçu l’ANETT (l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques).

Label Famille Plus

La journée du 4 juillet était consacrée au Label Famille Plus qui est en cours d’agrément. Le label a été présenté aux hébergeurs de Ghisonaccia afin d’en définir toutes ses spécificités.

Ce label National est destiné à valoriser les communes adhérentes qui ont engagé une démarche globale en faveur de l’accueil des familles.
Concrètement, ” un label de référence pour réussir ses vacances en famille ” :

  • Accueil et informations
  • Animations et activités pour tous les âges
  • Des tarifs adaptés aux familles et/ou aux enfants
  • Découverte et sensibilisation à l’environnement et aux patrimoines
  • Tous commerces et services sous la main (hébergements, restauration, commerces, services, équipements, transports et sécurité.)
  • Des enfants choyés par des professionnels

Découvrir le label : http://familleplus.fr/fr

 

Présentation de l’ANETT

Le 5 juillet, Francis Giudici, Maire de Ghisonaccia et administrateur de l’ANETT, a reçu un grand nombre de Maires et de professionnels du tourisme.
Monsieur Jean-Jacques Panunzi, Sénateur de Corse du SUD, Anne-Marie Natali, Maire de Borgo et déléguée régionale de l’ANETT et Géraldine Leduc, Directrice Générale de l’ANETT étaient présents afin de présenter les actions et les missions de l’association.

” La France est la première destination touristique mondiale, les collectivités territoriales ont un rôle essentielle à jouer pour créer un cadre favorable au développement du tourisme. Notre association a pour but la défense et la promotion des intérêts des communes touristiques et des stations classées auprès des pouvoirs publics. L’ANETT est régulièrement entendu lors d’auditions à l’Assemblée Nationale, au Sénat et aux Gouvernement “, explique Francis Giudici.

Née au lendemain de la première guerre mondiale, l’Association réunissait au départ les maires des stations thermales, climatiques et balnéaires, les seules autorisées à ouvrir des casinos. Elle a été créée le 21 novembre 1930 sous le nom d’Association des Maires et Délégués des Chambres d’Industrie des stations thermales, climatiques et touristiques.
En 2015, l’Association évolue et devient l’Association Nationale des Elus des Territoires Touristiques (ANETT) .

Elle regroupe, en son sein, l’ensemble des communes à vocation touristique, des communes touristiques et des stations classées.

” Le dénominateur commun qui rassemble tous les élus des associations c’est le tourisme. En sachant qu’on a des grandes villes comme des villages et sur des territoires divers : Littoral et Montagne ” souligne, Géraldine Leduc.

Après avoir présenté les actions de l’ANETT, c’est la réforme territoriale et les finances publiques qui ont été évoquées.
Le tourisme français étant en pleine restructuration plusieurs solutions de financements et des outils innovants pour les communes ont été exposées.

L’objectif :  Station Classée

Forte de son attractivité touristique la commune de Ghisonaccia avait obtenu le classement de « commune touristique ».
Le 2 et 4 mai derniers Francis Giudici avait représenté notre territoire et la Corse au grand  rendez-vous annuel des Territoires Touristiques en Normandie.

«  L’accès au classement station de tourisme est notre ambition à terme. Ce classement sera une récompense pour le travail des différents acteurs du territoire et un levier de développement supplémentaire. » précise Francis Giudici.

Le classement en « station classée » est attribué par arrêté préfectoral valable pour 12 ans aux « communes touristiques » ayant structuré une offre qualifiée pour en faire une destination d’excellence. Pour obtenir ce statut, la commune doit répondre à 45 critères dont disposer d’au moins 70% d’unités classées toutes catégories confondues et d’un office de tourisme classé en catégorie I.

Le classement en « station de tourisme » offre des avantages  :

  • le surclassement démographique permettant de recruter des agents d’un grade supérieur, ou de créer des emplois fonctionnels supérieurs à ce que permet le seuil démographique recensé de la collectivité,
  • le produit de la taxe additionnelle aux droits d’enregistrement ou à la taxe de publicité foncière,
  • un taux réduit à 0% des droits de mutation pour les communes dont la population est inférieure à 5000 habitants situées dans les zones de revitalisation rurale.

 

Pour plus d’informations sur l’ANETT nous vous invitons à consulter leur site web :
https://www.communes-touristiques.net/anmscct/presentation/